15.09.20

Un enseignement essentiel que la pandémie nous aura apporté, c'est bien celui de notre interdépendance avec le reste du vivant.

Notre santé dépend de celle de la planète. L’épidémie de COVID-19 ne fait que confirmer ce que nous savions déjà : on ne peut vivre en bonne santé sur une planète malade. La destruction de l'environnement contribue à l’émergence de zoonoses, ces maladies transmises de l’animal à l’homme.

Ce 10 septembre 2020, le World Wild Fund (WWF) a publié son dernier rapport bisannuel "Planète vivante", pour infléchir la courbe de la perte de la biodiversité. 

Ce document est également complété par une seconde analyse s'intéressant au cas de la Belgique. 

Recevez les news du développement durable
Restez informé.e !

Abonnez-vous et recevez automatiquement notre newsletter mensuelle proposant des actualités en lien avec le développement durable et l'économie circulaire.