Un système alimentaire durable implique la production et la consommation d'une alimentation de qualité, c'est-à-dire une alimentation qui contribue à la bonne santé des consommateurs (et des producteurs), qui respecte l'aliment et le patrimoine culturel et qui procure du plaisir, en tenant compte des besoins spécifiques de chacun.

Une nourriture saine, sûre, de haute qualité nutritionnelle et diversifiée doit permettre de constituer des régimes alimentaires équilibrés, de lutter contre la malnutrition par carence et autres maladies d'origine alimentaire.

Le respect du patrimoine alimentaire passe par le respect des préférences et traditions alimentaires, la préservation et la valorisation des savoirs-faire traditionnels et la découverte et l 'échange entre cultures alimentaires.

L’alimentation remplit certes une fonction physiologique de base mais est également source de plaisir. Elle véhicule les goûts et les saveurs, est créatrice de liens familiaux et sociaux forts et peut être source de fierté (savoir-faire).