Savez-vous qu’un tiers de ce qui est produit au niveau mondial n’est jamais consommé ? Le gaspillage alimentaire est inacceptable d’un point de vue éthique, mais aussi en raison des coûts considérables qu’il engendre d’un point de vue économique, social ou environnemental.

Lutter contre le gaspillage alimentaire, c’est soutenir la transition de la Wallonie vers un développement durable en adaptant les modes de production et de consommation alimentaires.

Adopté par le Gouvernement wallon le 9 juillet 2015, le Plan REGAL est un programme de lutte contre les pertes et les gaspillages alimentaires en 17 actions. L’objectif visé est une réduction du gaspillage alimentaire en Wallonie de 30 % d’ici à 2025.

Il contient 5 axes:

  1. Sensibiliser
  2. Engager
  3. Agir, soutenir, former
  4. Mesurer
  5. Approfondir les connaissances.

Ce Plan respecte la priorisation des actions définie par l’échelle de Moerman (voir illustration). D'après cette échelle, la priorité absolue est donnée à la prévention des pertes à toutes les étapes de la chaîne alimentaire et, dans un second temps, à la réutilisation des surplus à des fins d’alimentation humaine, avec ou sans transformation.

L'échelle de Moermam

En 2016, le Plan Regal a été directement intégré dans l’axe alimentation de la Stratégie wallonne de développement durable.

Documents

Les 17 actions du Plan REGAL