La remise du Prix wallon du marché public le plus responsable a eu lieu le jeudi 20 septembre 2018 aux Moulins de Beez. Ce prix a pour vocation de récompenser et de mettre à l’honneur les pouvoirs adjudicateurs qui ont adopté une démarche d’achats publics responsables, et ainsi de créer une émulation auprès des organisations publiques. 

À l’occasion de la remise du Prix wallon du marché public le plus responsable, une matinée dédiée aux achats publics responsables a été organisée.  La matinée a commencé par une présentation de l’état d’avancement du Plan d’actions achats publics responsables. Ensuite, Antoine GOBIN, de la mairie de Lens, est intervenu sur leurs bonnes pratiques en matière d’alimentation. Sa présentation a été suivie d’un panel d’échanges composé de quatre pouvoirs adjudicateurs ayant déposé une candidature : Marcel BUELENS de la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, Sandra CORMAN de la Société wallonne des eaux,  Virginie  DI FABIO de l’AVIQ, et Xavier VERVOORT de la Ville de Wavre.  La matinée s’est clôturée par la remise des prix en présence de la Ministre de la fonction publique, Alda GREOLI, de la Ministre des pouvoirs locaux, Valérie DE BUE et de la représentante du Ministre de l’environnement, Carlo DI ANTONIO.

Pour cette première édition, 22 dossiers de candidatures ont été soumis par les pouvoirs adjudicateurs wallons. Les catégories de marchés soumis étaient variées. 

catégorie de marchés publics

 

Parmi les 22 projets reçus pour cette première édition, le jury en a nominé 11 et récompensé 4.

nominés prix wallon du marché public responsable

 

Toutes les photos de la matinée sont disponibles sur cette page. 

Entretien avec les lauréats du Prix wallon du marché public le plus responsable

Les lauréats de la première édition du Prix wallon du marché public le plus responsable

La Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve a reçu le prix du marché public le plus responsable pour son marché relatif à la confection et la livraison de repas pour les écoles communales et les plaines scolaires.  Le jury a été séduit par ce projet, car il intègre non seulement des critères environnementaux, éthiques, sociaux, et économiques, mais  également des actions de sensibilisation à destination des différents bénéficiaires du marché à un enjeu sociétal : l’alimentation saine et durable. En outre, ce projet prend en compte l’importance de guider le secteur privé grâce à une évolution progressive de certains critères tels que le pourcentage de produits issus de l’agriculture biologique.  C’est cette vision à 360° qui a valu à la ville d'Ottignies – Louvain-la-Neuve d’obtenir le prix du marché public le plus responsable ! 

La Société Wallonne des eaux a obtenu le prix du marché public avec la démarche la plus qualitative pour son marché de collecte et de valorisation des déchets. Ce qui a séduit le jury dans le projet de la SWDE est la qualité de sa démarche et de la réflexion entourant son marché public. Elle a consulté  toutes les parties prenantes lors de sa réflexion, de l’acteur de l’économie circulaire aux différents utilisateurs du marché. Elle a également informé ces derniers du nouveau marché via différents médias de communication. Son projet démontre aussi qu’il est possible de réaliser des économies intelligentes  grâce à un marché de collecte et à une valorisation des déchets plus efficace.

La Ville de Namur a reçu le prix du marché public le plus innovant pour son marché relatif à la mise en place d’un système de transport intelligent. Le jury a été conquis par ce projet pour sa réflexion sur la ville de demain ainsi que par sa démarche contenant une consultation de villes possédant déjà des systèmes de transport intelligent afin de mieux définir son marché public.  Ce projet permettra de favoriser la mobilité douce à Namur et de montrer l’exemple en Wallonie.

L’Ecole Notre-Dame de Céroux-Mousty a obtenu le prix « coup de cœur du jury »  pour son marché de conception, réalisation et financement d’une installation de chauffage biomasse. En effet, le jury a décidé de remettre un prix supplémentaire afin de féliciter l’École de Notre-Dame de Céroux Mousty pour son attention environnementale et sociale dans son projet de remplacement des chauffages, avec notamment le choix de réserver de facto à une entreprise de travail adapté la fourniture du combustible. Le projet intègre également un cadre éducatif de sensibilisation des élèves et des instituteurs au développement durable. En outre, cela montre que tous les pouvoirs adjudicateurs peuvent agir et adopter une politique d’achats responsables à leur échelle.

Découvrez les conseils des lauréats, dans la vidéo ci-dessous. 

Documents

Présentation de Pierre Goffart sur le plan d'actions achats publics responsables
Présentation de Antoine Gobin sur la ville de Lens
Document supplémentaire sur le cadre juridique français relatif aux achats publics (alimentation durable à Lens)
Recueil de bonnes pratiques 2018